fr fr

Vers à soie, vers de nouvelles habitudes alimentaires

vers à soie

Les vers à soie sont des insectes comestibles provenant à l’origine du nord de la Chine. Ils y sont même encore et surtout élevés pour la qualité de la soie naturelle qu’ils produisent. Mais dans un autre contexte, sachez que les vers à soie sont également des aliments complets très appréciés par bon nombre d’entomophages.

Mis à part la production de soie, on peut dpnc pratiquer l’élevage du ver à soie à des fins gastronomiques. Et quand nous parlons de gastronomie, on parle bien évidemment de son emploi en tant qu’insectes comestibles.

L’élevage du ver à soie

Il est évident qu’avant de consommer des vers à soie, il va vous falloir vous retrousser les manches et vous lancer dans l’élevage car hormis depuis notre boutique, il est rare de directement trouver des vendeurs de chenilles chez qui vous en procurer prêtes-à-manger. La plupart des animaleries et des boutiques spécialisées ne vendent que des larves, celle du ver à soie s’appelle « bombyx du murier », qui ne sont pas forcément propre à la consommation humaine. Si vous voulez donc vous mettre à l’élevage de vers à soie, vous allez devoir vous procurer des larves et ensuite les nourrir et les déshydrater avant de les consommer.

A l’image des vers de farine, les méthodes d’élevage du ver à soie sont simples. Nul besoin d’un entretien intensif, il faut seulement être à l’écoute des besoins des insectes ! Le ver à soie doit vivre dans un environnement qui reflète le plus possible son environnement naturel d’origine. Sa nourriture devra être le même que celle qu’il consomme déjà dans la nature (feuille, fruit et légumes).

Lorsque le ver à soie atteint un certain âge, il peut facilement s’adapter à différentes conditions de températures ou d’hygrométrie. A moins, donc que vous ne souhaitez devenir un producteur de soie, vous pouvez, à ce stade, déguster votre production après les avoir déshydraté bien entendu.

Comment les déguster

Les plats que vous pouvez concocter à base des vers à soie sont nombreux et somme toute assez variés. Comme il s’agit d’un insecte d’origine chinoise, il est tout indiqué que le meilleur moyen de le cuisiner est de l’associer avec les diverses spécialités culinaires chinoise ! (même si en vérité, le ver à soir peut se marier avec bien des types de cuisines différents).

Vous pourrez ainsi le griller ou le manger avec de la soupe et des pâtes chinoise. Que ce soit pour l’apéritif, le plat de résistance ou le désert, les vers à soie se fondent parfaitement dans la plupart des spécialités culinaires de la région.

Vers à Soie

Valeur nutritionnelle

En ce qui concerne leurs valeurs nutritionnelles, les vers à soie sont comme tous les insectes comestibles, ils sont riches en protéines et en acides gras essentiels et très pauvres en lipides.

Quant à leur goût, il est tout simplement délicieux !

Si l’on se base sur les préceptes de la médecine traditionnelle chinoise, sachez que les vers à soie sont réputés pour être capable de soigner bien de maux. C’est pour cette raison que de nombreux médecins en Asie n’hésitent pas à la prescrire dans une alimentation quotidienne.

 

Bref, manger des insectes ne fait surement pas parti de votre programme culinaire mais il est toutefois très intéressant d’en essayer car leur goût et leur saveur est réellement au rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *