fr fr

Les origines de l’entomophagie

entomophagie et espèces humaine

L’entomophagie, ou habitude de certains êtres humains de consommer des insectes, reste une pratique commune sur les continents Africain ou Asiatique par exemple.
On a noté plus de 1000 espèces d’insectes consommées à travers le globe.

L’origine de l’entomophagie

Les premiers hommes consommaient des insectes comestibles. En effet, les traces de cette pratique datent de la préhistoire, des restes d’insectes ayant été découverts parmi des excréments humains. Ceci n’est toutefois en rien surprenant, si l’on considère l’activité insectivore des grands singes. En effet, la cueillette était, avant le début de la chasse, la seule manière de se nourrir.

Avant l’invention de l’agriculture et le début de la chasse, la consommation d’insectes devait représenter une partie importante de leur nourriture.

 

Les traces de l’entomophagie dans l’histoire

Certaines peintures rupestres, retrouvées dans le nord de l’Espagne, et datant de 30 000 ans avant notre ère, montrent des représentations d’hommes consommant des abeilles sauvages.

Les aborigènes avaient pour habitude de récolter des criquets par milliers, de les faire bouillir puis sécher.

Les Grecs et les Romains appréciaient tout particulièrement les larves de coléoptères et de criquets. Les cigales représentaient une nourriture peu onéreuse. Pendant le Moyen Age, en France, consommer des larves de ténébrion meunier était très fréquent.

tableau origine de l'entomophagie

L’entomophagie, une prochaine étape de l’évolution humaine ?

Un élément essentiel de plusieurs cultures

La consommation d’insectes reste une composante importante de la culture de nombreux peuples dans le monde, notamment en Afrique et en Asie, où les insectes y sont considérés comme des mets raffinés. En Chine ou en Thaïlande par exemple, il n’est pas rare de rencontrer des marchands ambulants proposant de nombreuses préparations avec des insectes.

Au Japon, de nombreux restaurants ont à la carte des mets réservés aux insectivores.

On peut classer cette pratique de l’entomophagie dans le monde en deux groupes : ceux qui utilisent les insectes tels quels, comme une source de nourriture distincte, et ceux qui les utilisent comme condiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *